Une PPC sur la tête?

Une machine de PPC chinoise qui se porte sur la tête ? Fini les soucis d’étranglement avec le tuyau certes mais son air un peu ridicule me frein.  La machine me semble tellement petite que j’ai des doutes sur son efficacité et le fait que le fabricant n’est pas connu me décourage. Mais j’ai certains patients qui se déplacent beaucoup, qui regrettent le poids et la taille des machines actuelles, qui cherchent une alternative qui peut se glisser dans les bagages cabine sans se faire disputer par les compagnies aériens des vols pas chers… Il faut que je le teste. Téméraire donc, j’attends l’absence de mon cher mari pour me lancer

.J'ai quelque chose sur la tête...

Première décision : à porter ou pas l’appareil sur ma tête. Je pense que pour la plupart des femmes, la décision est vite prise. Non. Aucune question. Porté sur la tête, le petit appareil (qui ressemble pas mal à une souris d’ordinateur et qui se tient facilement à la main) à l’air franchement bizarre.
Je pose l’appareil sur mon chevet et s’apprête à passer une nuit difficile. Ayant en tête mes premières expériences avec les anciennes machines fixes je me félicite sur le fait que je suis crevée et donc va probablement tomber dans les bras de Morphée quel que soit l’inconfort occasionné par une machine douteuse. Je mets mes réglages habituels, poses mon masque préféré sur mon nez et attends le pire. Je respire de manière soupçonneuse. J’attends que la rampe termine pour que la machine commence à faire des bêtises. Mais à ma grande surprise, la courbe de débit est franchement confortable et je ne peux pas me retenir. Je m’endors. Le lendemain je saut du lit comme un lapin (merci le réveil) et retenu par mon tuyau, conclus que j’ai dû passer une bonne nuit.

Le relevé de la machine que je sors à l’hôpital est tout à fait convaincant. Il faut savoir que la machine n’a pas d’écran donc les apnéiques qui aiment regarder les infos matinales seront déçus. De surcroît, dans l’absence des tests indépendants sur la pression délivrée et l’algorithme je ne peux pas prononcer sur l’efficacité éventuelle de l’appareil. Mais si on se fie aux informations de la constructeur (je n’en fais jamais, mais bon) comme petite appareil pas cher, le PPC sur la tête à sa place pour les patients qui souhaitent une deuxième machine afin de faciliter leurs déplacements et, heureusement, ne doit pas forcement être porté sur la tête.