Un réseau – c’est essentiel

Hier soir, en regardant les lits de notre service (plein à craquer comme d’habitude), j’ai réfléchi sur l’importance d’avoir un réseau. Une évidence pour les médecins du sommeil – il faut travailler avec les différentes services de l’hôpital – s’organiser pour enregistrer les enfants, les patients très handicapés, adresser les patients aux ORLs, aux psychiatres, aux orthopédistes… On a besoin aussi de nos réseaux pour se former, pour rester à jour avec les nouveaux techniques et pour en parler de nos cas difficiles. Les professionnels de santé ont des réseaux informels et formels, tel le Réseau Morphée, et je n’ose pas imaginer la vie d’un médecin du sommeil sans réseaux.

Les réseaux sont vitaux pour nos patients – et le cas de M. F fait la preuve. Ouvrier tout sa vie, l’inactivité physique suivante sa retraite lui a été récompensée par une prise de poids, une aggravation de son ronflement et par une somnolence qu’il n’a essayé point à résister – a un tel point qu’il ne faisait plus que manger et dormir. Qu’il considéré normal, vu qu’il avait 67 ans. Sa femme aussi : dans leur milieu campagnard c’est comme ça la retraite.

Entre en scène la femme de ménage de notre service du sommeil. Attachée à nous par un cordon ombilical depuis nous avons diagnostiqué son SAS il y a une dizaine d’années, toujours souriante et très bavarde, elle est devenue le gendarme de sa communauté en ce qui concerne le SAS. Je l’imagine en train de pousser les portes, enquêter pour le ronflement, les siestes inopinées, les pauses respiratoires et quand elle en trouve, elle oblige le malheureux de passer chez nous. Elle se trompe rarement. Pas question de ‘veux pas y aller, moi’. Elle explique au patient, à tout son entourage et probablement à l’immeuble entier ce qui va se passer chez nous, aide à la remplissage des questionnaires du sommeil, les formalités administratives et voilà. Un patient parfaitement préparé pour sa consultation, bien qu’il a parfois l’air d’un lapin immobilisé dans le faisceau lumineux de vos phares sur une route de campagne.

C’est comme ça qu’une population relativement défavorisée sur le plan de la santé est bien prise en charge, car du sommeil s’écoule une prise en charge des autres pathologies chroniques.

A chacun son réseau – on en a tous besoin.

5 réflexions au sujet de « Un réseau – c’est essentiel »

  1. hello Zephyrus!unréseau c’est essentiel dites vous? Vous avez bien raison et vos exemples le prouvent. Mais voyez vous je ne comprends absolument pas que ce blog, symbole d’un reseau bien structuré soit si vide…Car enfin vous comme moi et comme VOUS lecteurs de ce blog sommes censés interresses au plus haut point par l’apnée et ses dérivés.Plus il y aura de commentaires et de recit de vies mieux ce sera;Car un reseau mondial qui relie 2 personnes c’est certes un bon debut mais si j’etais le responsable ca m’empecherait de dormir ( un comble ici!lol) .puisque noussommesseuls je suis toujours a la recherche d’un travail professionnel lié à l’apnée!

  2. Bis Zephyrus ! je profites de l’antenne pour vous demander si oui ou non je peux changer mon poids.1.88 m 84 kg….au service militaire et 32 ans plus tard 148 soit + 12 en 1 an …..tout se deglingue sauf le masque avec lequel je dors de mieux en mieux. je ne suis pas sur que ce ne soit que psy l’obesité et que meme en gagnant elle reviendrait vite .avez vous connu des grosses pertes de poids durables ? connaitriez vous un etablissement type cure d’amaigrissement sport normé sécu? nonnormé sécu? il faut que je gere ca cette année et pourtant pourtant je n’ai AUCUNE volonté la dessus. nous dirons etre rabelaisien et presque gargantuesque!
    a vous lire avec plaisir

  3. Heureusement que j’arrive à dormir malgré tout, et l’expérience du site du réseau Morphée m’a appris les vertus de la patience en ce qui concerne la création des sites. On est souvent lu mais seulement les téméraires osent débuter un dialogue. Or les sites sont là pour ça.

    En ce qui concerne les établissements d’amaigrissement étiquetés ‘sport’ et remboursé (ou non) par le SECU je n’en ai pas en tête – je vais faire travailler mon réseau!

  4. mon dieu j’espre qu’il sera plus efficace qu’ici !lol ! oui je sais bien que 8 milliards 573 millions d’internaute lisent ce site …mais ils sont tous timides! enfin si tu as un pb avec ton réseau utilises aussi ton cerveau : ca marche fort! lol

  5. bonjour à tous,
    je de la mise en place du protocole PPC depuis 1an. Bénéfice : plus de migraines que je soignais depuis + de 40ans… soulagement. Sommeil plus récupérateur, plus d’apnées, (avant 114mn/nuit) meilleure cognitivité, et je ne me lève que très rarement la nuit pour gagner les toilettes . Point négatif : prise de poids : 8kgs/1an….. moins drôle. rétention d’eau, poussée d’arthrose….. je continue en souhaitant qu’au bout du compte ma santé s’améliore. Pourtant, j’ai tjrs pratiqué la marche, la natation ou le vélo, alternativement (100 à180kgs/mois)…… j ai 63ans et je sais bien que je ne peux garder une silhouette de mannequin, par contre j’espère que cette prise de poids va s’arrêter. Surveillance nutritionnelle : ras, alimentation équilibrée…….. à bientôt, continuer vos recherches pour le confort des patients

Les commentaires sont fermés.