Call of Duty: modern ronfleur…

Un grande nouvelle aujourd’hui – au moins dans le monde des apnéiques – le lancement du site Respir@dom, avec ses informations, ses outils  et son serious game, tout au service des patients.  Et oui, un serious game. S’agit-il de la dernière version du ‘Call of Duty’ relooké pour les ronfleurs ? Pas tout à fait, mais il ne coute pas 60 euros non plus.

Une bonne idée, et d’autant plus que les informations soient de qualité. Je me suis prêté au  jeu – et je dois avouer que je ne suis pas doué. Question d’âge sans doute. Il y aura parmi mes patients ceux qui vont s’y retrouver beaucoup plus facilement et qui vont en tirer les bénéfices – tout comme le jeune A, haut de ses 12 ans.

Eh oui – les enfants peuvent avoir les apnées aussi .   L’enfant A, avec son regard un peu ailleurs et une hyperactivité assez fatiguant pour son entourage a été suivi depuis un bon moment pour des troubles d’apprentissage – du mal avec la lecture, un comportement pas facile en classe et un grand désespoir pour ses parents à chaque bulletin scolaire. Convocations à répétition par les maitresses au primaire, séances d’orthophonie, de psychologie et enfin, après des années d’attente, une consultation hospitalière chez les pédiatres qui s’occupent des enfants en difficulté.  Qui ont pensé à poser la question de ronflement…

Trois ans plus tard, je ne prétends pas qu’À est devenu Einstein (ca sera trop beau, non ?), mais ses troubles se sont nettement améliorés. Il est maintenant capable de se concentrer sur un serious game et d’apprendre plus sur sa maladie.

Un enfant qui ronfle  beaucoup et qui a des difficultés scolaires a peut-être un SAS. Et ca se soigne…

Une réflexion au sujet de « Call of Duty: modern ronfleur… »

  1. C’est vrai que le jeu peut -être un moyen pour nos plus jeunes patients de comprendre ce que sont les apnées du sommeil… Mais pour les plus âgées, ce peut être un moyen de vivre leur pathologie et leur traitement sans honte. Trop de patients redoute l’heure du coucher et craignent que leurs enfants (ou petits enfants) les voient avec le masque. Finalement Inspiratio aura un rôle éducatif trans-générationnel: ne plus avoir peur d’être surpris ou de faire peur, et améliorer l’observance au traitement.

Les commentaires sont fermés.